En quoi consiste réellement le tourisme écologique ?

L’écotourisme se présente comme un terme tendance à l’époque actuelle. Toutefois, si l’on creuse un peu plus profondément, on remarquera son importance dans l’économie, la sauvegarde de l’environnement et le bien-être de la population. Que faut-il comprendre de cette notion ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages ?

Qu’est-ce que l’écotourisme ?

L’écotourisme constitue avant tout un mécanisme permettant d’échapper aux ravages à son homologue de masse sur l’environnement, les groupes locaux et l’image du tourisme en général. Cette pratique responsable se fonde sur les principes du développement durable tels que la protection de la nature, la préservation du patrimoine culturel régional, l’accès à l’éducation et l’équité ou la solidarité sociale.

L’écotourisme se présente comme une solution pour résoudre le conflit entre le tourisme et l’environnement naturel. Les différentes approches adoptées, dans ce contexte, tentent de réconcilier ces deux mondes pour une meilleure compréhension de leur univers commun.

Pour certains chercheurs, la qualification d’une activité au titre de l’écotourisme dévoile souvent une certaine subjectivité. Les paramètres considérés sollicitent souvent l’opinion des observateurs. Cette subjectivité conduit à l’utilisation de cette notion dans tous les sens du terme. En conséquence, il est devenu difficile de trouver une définition adéquate de l’écotourisme.

Bien que, comme le soulève Jonathan Tardif, l’identification du tourisme basé sur la nature semble facile à première vue, sa complexité est rapidement comprise. Cependant, on peut déjà souligner que la nomenclature repose sur trois éléments :

  • la nature,

  • l’éducation,

  • la durabilité.

L’écotourisme se présente donc comme une démarche responsable favorisant le développement d’un tourisme axé sur l’observation de la nature, la sensibilisation aux divers enjeux environnementaux et sociaux afin de préserver la faune et la flore et la population locales. Pour plus d’informations cliquez ici.

Comment fonctionne l’écotourisme ?

Le tourisme, dans sa version écologique, suit quelques principes de base. Premièrement, les actions entreprises visent à atténuer les effets délétères des visiteurs sur l’environnement naturel, la population locale et l’économie du territoire. Dans ce cas, les voyagistes et les autorités compétentes mettent en œuvre de nombreux moyens pour mieux conscientiser les touristes aux enjeux culturels et environnementaux des sites à promouvoir. En mettant en valeur les ressources rares existantes telles que la faune et la flore, l’opérateur introduit auprès de la population un état d’esprit axé sur l’écologie afin de la sensibiliser aux bienfaits d’une bonne relation entre l’homme et son environnement. Elle devient un carburant de motivation pour préserver les forêts, la plage, les montagnes, les fleurs, etc. afin de tirer une source de revenu significatif et durable et de sauvegarder l’héritage culturel.

Les acteurs de l’écotourisme mettent en place une communication performante pour optimiser la relation de confiance avec la population et les visiteurs. Les échanges portent souvent sur la manière de profiter durablement des ressources offertes par Mère Nature pour encourager une perception plus positive de ses retombées. Ils créent aussi des échanges culturels entre la population locale et les visiteurs afin de contribuer à la conservation et à l’amélioration de la biodiversité. Ces initiatives encouragent également le respect et la considération de la communauté du lieu.

Quels sont les avantages de l’écotourisme ?

Avec des actes responsables, le système écologique se trouve moins concerné à des nuisances de toutes sortes.

Pratiquer l’écotourisme présente donc des avantages non négligeables pour la population, le gouvernement et le touriste. La population dispose d’un revenu important pour rendre meilleure sa condition de vie quotidienne. Elle a également de l’estime pour son environnement culturel et naturel.

Les autorités locales trouvent dans l’écotourisme une manière de développer le revenu du lieu afin de le rendre meilleur. Elles donnent également une meilleure image de leurs sites et leurs notoriétés.

Le touriste profite de la sérénité de participer à l’amélioration des conditions de vie de la population et à la sauvegarde de la planète augmentant ainsi son estime de soi.

L’écotourisme autorise la valorisation d’un environnement, d’un accueil touristique, d’activités, au bénéfice de tous les acteurs.

Réévaluez votre concept de tourisme et essayez un autre mode de séjour respectueux de la nature. Vous pouvez vous amuser, découvrir de nouvelles choses, sans polluer ou nuire à l’environnement.

Quels sont les exemples de l’écotourisme ?

Les avions constituent le plus grand souci en matière d’environnement. Les voyageurs doivent donc considérer la durée de leur périple par rapport à la distance du trajet. En d’autres termes si vous allez quelque part au loin, vous devriez y rester plus longtemps… Exemple pratique : vous décidez d’aller aux Antilles, donc pour réduire votre impact environnemental, vous devriez y rester plus d’une semaine. Une autre façon de diminuer votre empreinte carbone consiste à baisser la quantité de viande dans votre alimentation .

Une pratique clé de l’écotourisme consiste à emporter ses propres déchets avec soi. Ne laissez jamais de détritus sur la plage ou le long d’un sentier de randonnée.

Dans l’imaginaire collectif, les logements écologiques coûtent une fortune. Cette idée n’est pas totalement fausse, car les infrastructures sont souvent onéreuses. Mais, vous avez toujours la possibilité de trouver des hébergements durables à des prix attractifs sans chercher le luxe.

À l’hôtel, en renonçant au changement quotidien des draps et des serviettes, les touristes contribuent à l’économie d’eau et d’électricité.

Découvrir l’Italie et ses secrets cachés
Des vacances au plus près de la nature