Comment organiser son tour au Tibet ?

visiter le tibet

Publié le : 07 décembre 202310 mins de lecture

Le Tibet est un endroit merveilleux mais peu connu des visiteurs. Dans cet article nous allons vous aider à bien préparer votre voyage au Tibet comme un vrai expert en voyage. Alors suivez-nous !

Comment organiser son tour au Tibet ?

Tout d’abord, vous devez réaliser une recherche sur l’endroit où vous voulez aller au Tibet. Le Tibet, y compris les régions de l’Amdo et du Kham, est immense et couvre environ 25 % de la masse terrestre de la Chine. Il y a des douzaines d’itinéraires incroyables à choisir le pays offre une grande variété géographique et topographique. Pour faciliter votre recherche, vous pouvez acheter des guides spécialisés pour rechercher les itinéraires les plus populaires. Ils commencent en général à Lhassa. Envoyez votre passeport et votre copie de visa de Chine au moins 7 jours ouvrables avant votre départ au Tibet si vous y entrez en train. Si vous prenez des vols vers le Tibet, il vous est suggéré d’envoyer des copies du passeport et du visa de la Chine au moins 15 jours avant le départ.

À lire en complément : Réussir l'organisation de son voyage en Tanzanie

Quand visiter la région ?

Nous vous suggérons donc de planifier une visite au Tibet à partir du 15 avril, en tenant compte du laps de temps pour la demande de permis. Le printemps au Tibet commence en avril et se termine en mai. La destination est normalement accessible à partir du début d’avril. C’est la bonne période pour voyager, avant l’arrivée en masse de touristes. L’été de Tibet est un flot de festivals, avec des déroulements de thangka, des courses de chevaux sur les prairies et d’autres événements bouddhistes tibétains importants. Le temps est plus chaud et la teneur en oxygène est plus élevée. Ainsi, l’été est la saison optimale pour visiter le Tibet. L’automne est aussi très prisé pour un voyage au Tibet, car il fait beau pour la randonnée et le camping.

 

Lhassa capitale du Tibet

 

Que voir au Tibet ?

La réalité est qu’il y a encore quelques difficultés à visiter le Tibet. Les vols/trains sont limités, et le mal d’altitude peut être un problème. Par conséquent, il est intéressant de considérer nos options de visite alternatives. Les provinces limitrophes du Tibet (Qinghai, Sichuan et Yunnan) ont beaucoup plus d’attractions que la capitale du Tibet. De plus, il y a moins de restrictions d’accès. La province du Sichuan n’a peut-être pas le mont Everest, mais la préfecture autonome tibétaine de Ganzi a le mont Gongga, le sommet le plus élevé à l’Est avec plus de 7000 m d’altitude.

Cependant, voici quelques-uns des endroits incontournables à visiter lors de votre voyage au Tibet :

Lhassa

Lhassa, la capitale du Tibet, est une ville riche en histoire et en culture. Ne manquez pas de visiter le célèbre Palais du Potala, le Jokhang Temple, et le Barkhor Street, où vous pourrez explorer les marchés locaux.

Shigatsé

Shigatsé est la deuxième plus grande ville du Tibet et abrite le monastère de Tashilhunpo, l’un des plus importants monastères gelugpa en dehors de Lhassa. Vous pourrez également admirer la vue panoramique sur l’Everest depuis le monastère de Sakya.

Mont Kailash

Le mont Kailash est un site sacré pour les bouddhistes, les hindous et les adeptes de la religion bön. C’est également un endroit idéal pour la randonnée et le trekking.

Lac Namtso

Le lac Namtso est l’un des lacs les plus élevés du monde et offre des paysages spectaculaires. C’est un lieu de pèlerinage pour les Tibétains et un endroit idéal pour la photographie.

Yamdrok Lake

Le lac Yamdrok est un autre lac magnifique du Tibet, entouré de montagnes majestueuses. Il est célèbre pour ses eaux turquoise et son paysage pittoresque.

Monastère de Ganden

Le monastère de Ganden est l’un des plus anciens monastères bouddhistes gelugpa du Tibet. Vous pourrez y admirer une architecture impressionnante et profiter de superbes vues sur les montagnes environnantes.

Région de l’Everest

La région de l’Everest est un incontournable pour les amateurs d’alpinisme et les amoureux de la nature. Vous pouvez visiter le camp de base de l’Everest et profiter de vues à couper le souffle sur la montagne la plus haute du monde.

Monastère de Samye

Le monastère de Samye est le premier monastère bouddhiste du Tibet et présente une architecture unique. C’est un endroit idéal pour découvrir l’histoire religieuse du Tibet.

Ces sites ne sont que quelques exemples de ce que le Tibet a à offrir. La région est riche en histoire, en culture et en paysages naturels à couper le souffle, ce qui en fait une destination de voyage unique et mémorable.

 

 

Autres conseils pour organiser un tour au Tibet réussi

Obtenez les Permis Nécessaires

Le Tibet exige des permis spéciaux pour les voyageurs étrangers, notamment le permis d’entrée au Tibet (Tibet Travel Permit) et, dans certains cas, le permis de la région de l’Everest ou d’autres zones restreintes. Assurez-vous de faire les démarches nécessaires pour obtenir ces permis avant votre voyage.

Planifiez Votre Itinéraire

Déterminez les lieux que vous souhaitez visiter au Tibet en fonction de vos intérêts. Parmi les incontournables, citons Lhassa, Shigatsé, le mont Kailash, le lac Namtso et bien d’autres. Établissez un itinéraire détaillé en tenant compte des distances et des temps de trajet, car les déplacements au Tibet peuvent être longs et exigeants.

Préparez votre Condition Physique

En raison de l’altitude élevée du Tibet, il est essentiel de se préparer physiquement. Essayez de vous acclimater à l’altitude en passant quelques jours à Lhassa avant de vous aventurer dans des régions encore plus élevées. Assurez-vous également d’être en bonne santé et consultez un médecin si vous avez des préoccupations médicales.

Organisez l’Hébergement et le Transport

Réservez à l’avance vos hébergements à chaque étape de votre voyage et planifiez votre moyen de transport. Vous pouvez opter pour des visites organisées par des agences de voyage locales ou gérer vous-même votre transport en bus, en train ou en voiture.

Respectez la Culture et les Traditions

Le Tibet a une culture riche et des traditions sacrées. Respectez les coutumes locales, notamment en matière de vêtements modestes, de photographie dans les lieux saints et de comportement respectueux envers les moines et les habitants locaux.

Soyez Prêt pour l’Inattendu

Le Tibet est une destination unique, mais elle présente également des défis imprévus tels que les conditions météorologiques changeantes, l’altitude et les routes de montagne. Soyez préparé à l’inattendu en emportant des médicaments contre le mal des montagnes, des vêtements adaptés à différentes températures et une attitude d’ouverture d’esprit face à l’aventure.

Focus : comment aller au Tibet depuis la France ?

Pour se rendre au Tibet, il est essentiel de prendre en compte que cette région est une zone autonome de la Chine, ce qui implique des réglementations spécifiques pour les voyageurs étrangers. L’un des prérequis essentiels est l’obtention d’un permis de voyage spécifique pour le Tibet. Les voyageurs étrangers ne sont pas autorisés à entreprendre un voyage indépendant au Tibet ; ils doivent impérativement être accompagnés par un guide touristique agréé. De plus, les voyages au Tibet doivent être organisés par l’intermédiaire d’une agence de voyage autorisée. Vous pouvez vous rendre au Tibet par avion depuis plusieurs villes chinoises, notamment Pékin, Shanghai, Chengdu et Xi’an. Il est également possible d’accéder au Tibet par voie terrestre depuis certaines régions de la Chine, telles que le Yunnan, le Sichuan et le Qinghai. Il est à noter que les informations relatives aux voyages au Tibet sont sujettes à des évolutions régulières, il est donc vivement recommandé de consulter les directives de voyage les plus récentes avant d’entamer la planification de votre voyage.

Pour se rendre au Tibet depuis la France, il existe plusieurs options : 

  • Par Avion : Il n’existe pas de vols directs depuis la France vers le Tibet, mais il est possible de prendre un vol avec escale vers Lhassa, la capitale tibétaine. La durée moyenne de vol est d’environ 27 heures et 55 minutes, couvrant une distance d’environ 12 191 km.
  • Par la Chine : Une autre option est de se rendre au Tibet depuis la Chine, que ce soit par avion, par la route ou par le train. Les voyageurs doivent être en possession d’un visa de tourisme chinois en cours de validité, ainsi que d’un permis d’entrée au Tibet. Ce dernier est délivré par le Tibet Tourism Bureau par l’intermédiaire d’une agence habilitée et n’est octroyé qu’avec l’achat d’au moins un service.
  • Par le Népal : Il est également possible d’entrer au Tibet depuis la frontière népalaise, que ce soit par la route ou en prenant un vol. Les voyageurs doivent également être munis d’un visa de tourisme chinois, d’un permis d’entrée au Tibet et, dans certains cas, d’un permis supplémentaire pour certaines régions spécifiques. Il est impératif d’organiser ce voyage par le biais d’une agence de voyages.

Il est crucial de noter que les voyageurs étrangers ne sont pas autorisés à voyager de manière indépendante au Tibet et doivent être accompagnés par un guide touristique agréé. Les voyages au Tibet doivent être organisés exclusivement par le biais d’une agence de voyage autorisée.

Plan du site