L’été bat son plein, en ce beau mois de septembre. L’été du farniente et des vacances au pied des plages et des cocotiers ! Mais attention, que les joies du farniente ne vous fassent pas oublier le danger des rayonnements solaires et ses répercussions néfastes sur l’organe visuel. Voici 7 conseils pour se protéger efficacement du soleil estival.  

Investir dans une lunette de soleil de qualité

Pour protéger les yeux des rayons UV, il est judicieux de porter une lunette de soleil. Mais pas n’importe laquelle !  Les bons boucliers solaires se distinguent par quatre critères essentiels.

  • La capacité de filtration

Lorsque vous achetez une lunette de soleil, assurez-vous que les verres ne laissent passer qu’un minimum de radiations solaires. L’idéal serait une filtration optimale, si vous envisagez un séjour dans les pays du midi méditerranéen où le soleil est à son paroxysme. De nombreuses lunettes correctrices et non correctrices sauront satisfaire cette exigence. Ainsi, vous passerez un séjour magique au soleil sans en faire pour votre vision.

  • La capacité anti-réflectrice

Une bonne lunette ne crée pas ces reflets fâcheux qui empêchent de visionner les objets alentour. Préférez les verres qui ont subi un test antireflet.

  • La forme de la monture

La courbure des verres influe également sur le retentissement lumineux. Privilégiez les lunettes concentriques, aux lignes galbées ou arrondies, qui procurent une protection optimale de la rétine.

  • Le coloris des verres

Certaines couleurs agrandissent l’acuité visuelle. Le brun reproduit fidèlement les contrastes, aussi bien que le gris et le gris-vert. En revanche, les verres bleus ne sont pas adaptés à la luminosité estivale.

Lunette solaire pour les chauffeurs

  • Ne pas s’en séparer

Quand le soleil touche nos yeux de façon intense et brutale, on a du mal à discerner les données environnementales de la route ! Pour y remédier, il est important de porter une lunette solaire. Il est le compagnon fidèle des automobilistes amoureux d’anciennes voitures.

  • Choisir la catégorie adaptée

L’intensité des verres varie sur une échelle de 1 à 4. Les verres de niveau 3 semblent les mieux indiqués pour se prémunir de l’ardeur du soleil estival. La teinte 4 est plus performante, mais elle ne se prête pas à la conduite routière en étant trop foncée. Les verres de catégorie inférieure ne protègent que médiocrement les yeux du conducteur au contact du soleil.

  • Adopter les lunettes polarisantes

Pour rouler en toute sécurité, rien ne vaut les verres polaires. Elles font vibrer les nuances et les couleurs tout en neutralisant les reflets gênants sur votre pare-brise.